Atelier de base

Tout d’abord, je tiens à vous féliciter ! Si vous êtes sur cette page, c’est que vous souhaitez vraiment commencer à vous lancer dans la fabrication de vos objets en bois. Autant vous dire que je suis ravi de vous accompagner dans cette aventure. Pour la vivre, il va vous falloir un atelier de base. Ce dernier demande un peu d’implication de votre part : un peu de place chez vous, et un coût initial qui commence à être un peu plus élevé.

Pour ce qui est de la place, j’ai sélectionné le minimum d’outils, indispensables, à votre atelier de base. Quant au coût, il sera largement compensé par le plaisir de l’activité que vous allez pratiquer. Et au pire, ce que vous allez fabriquer absorbera sans doute, dès la première réalisation, le coût d’achat d’un objet équivalent dans le commerce.

Pour parler de ma petite histoire personnelle, certes le coût était un peu plus élevé car je pensais « ébénisterie » et pas « bricolage », mais j’ai eu le même choix que vous à faire. Investir pour voir si cela aller me plaire … Depuis toutes mes économies sont passées dans ma passion, qui remplit mon coeur dès que je me retrouve avec un bout de bois 🙂

Les indispensables d’un atelier de base :

Scies à main :

Vous trouvez la traditionnelle scie égoïne, mais aussi ma préférée, la scie japonaise (avec différents modèles). Si vous achetez une scie sauteuse, je vous conseille de ne prendre qu’une scie japonaise.

Boite à onglet :

Partenaire idéale de la scie à main, la boite à onglet va vous permettre de faire une coupe droite, guidée par les fentes orientées. En général, les fentes de base sont à 90° et à 45°. Accessoire indispensable pour faire un cadre par exemple. Je déconseille fortement les modèles en plastique dont les fentes s’abime au bout de quelques utilisations. Je vous rajoute une scie à onglet électrique. Elle a un coût plus important et fera bruit et poussière, mais vous gagnerez en temps et précision. Je possède ce modèle, qui pour son prix est excellent. Il m’arrive même de m’en servir plus souvent qu’un modèle professionnel que je possède 20 fois plus cher.

Equerre :

Autant vous le dire tout de suite, vous avez peu de chance d’avoir une équerre d’équerre … Le procédé industriel fait que le manque de précision demande aux modèles haut de gamme une rectification pour être parfaites. Ca ne sera pas le cas des outils présentés ici, en dehors d’un modèle pourtant d’entrée de gamme en équerre combinée qui est parfaitement d’équerre.